Le territoire

 

Loire-Allier est à l'interface du Cher et de la Nièvre. La rivière Allier et le fleuve Loire séparent ces deux départements au gré de leurs méandres.

Le val d'Allier est marqué par une forte présence de l'élevage bovin charolais. Les pâtures y sont dominantes, accompagnées de leur cortège de haies et de mares, favorisant une expression d'une biodiversité remarquable.

Le val de Loire amont est contraint entre des levées, protégeant les agglomérations de Nevers des caprices du fleuve. A dominance péri-urbain, ce secteur n'en garde pas moins des espaces d'une grande valeur patrimoniale.

Le Bec d'Allier voit la fusion de l'Allier dans la Loire, doublant sa taille. Cette rencontre entraine une mobilité rapide des lits principaux, façonnant une confluence aux évolutions permanentes.

Le val de Loire aval est très hétérogène. La Loire serpente au sein des plaines agricoles, où la maïsiculture se partage l'espace avec les pâtures. De grands méandres et bras secondaires jallonnent le parcours, alternant avec des portions de Loire en tresse où les multiples chenaux créent et détruisent des bancs de sables aux grés des crues.