Une volonté européenne

C'est en 1992, à l'issu du sommet de la Terre de Rio de Janeiro que l’Union européenne s’est engagée à enrayer la perte de la biodiversité par le biais d'un réseau de sites Natura 2000.

Ce réseau se base sur la Directive Oiseaux de 1979 et la Directive Habitats-Faune-Flore de 1992. Il vise à assurer le maintien des espèces et des habitats menacés au niveau européen.

Le réseau Natura 2000 comprend deux types de sites :

  • Les Zones de Protection Spéciales (ZPS), visant la conservation de certaines espèces d’oiseaux et de leurs milieux de vie, nécessaire à leur reproduction ou hivernage.

  • Les Zones Spéciales de Conservation (ZSC) visant la conservation d'habitats naturels et d'espèces animales et végétales particulières.

L'UE a laissé à chaque Etat membre le choix de définir les sites et la méthode de mise en oeuvre de Natura 2000.

Une fois désignés, ces sites Natura 2000 doivent être gérés de façon à garantir la survie à long terme des espèces et des habitats en faveur desquels ils ont été désignés.